Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Arashiyama

Publié le par guesh

Lundi, visite du quartier d'Arashiyama (montagne de la tempête) qui se situe au bord des montagnes, à l’ouest de  Kyôto.
Le pont Togetsu-kyo (pont qui traverse la lune) en bois a ete nomme ainsi par l'empereur Kameyama apres avoir vu la lune au dessus du pont.

Il est également possible, tout près du pont de visiter Iwata-yama, la montagne des singes. Plusieurs centaines de Macaques du Japon y résident et ils sont très facile à observer. Il est fortement conseillé de ne pas leur montrer de nourriture ni de les regarder dans les yeux, car ils peuvent devenir agressifs
Alors, pour voir les singes, il faut aller sur les hauteurs et manifestement, il n'y a pas que des singes. Si quelqu'un sait de quel espece il s'agit...

Vue du parc sur Kyoto, on apercoit  la Kyoto Tower au fond

Traditionnellement, les temples japonais sont souvent blottis près des montagnes. Il est donc possible d’en voir plusieurs à Arashiyama.

Le plus facile d’accès est sans aucun doute le temple bouddhiste Tenryû-ji (« temple du dragon céleste »). Il possède un jardin dessiné par Kokushi Musô. L’étang a la forme du caractère 心 (kokoro, « cœur »).

L’histoire de sa fondation est très intéressante. Takauji Ashikaga, premier shogun du Japon, venait tout juste de trahir l’empereur et de l’exiler sur le mont Yoshino. Lorsque l’empereur mourut, son précepteur fit un rêve étrange qu’il raconta au shogun : un dragon furieux sortait de la rivière à Arashiyama. Dans la Chine ancienne, le dragon symbolise l’âme de l’empereur, furieux de son infortune, qui se serait ainsi réincarné. Pour apaiser l’âme de l’empereur dragon, le shogun ordonna la construction du Tenryû-ji en 1339, à l’endroit exact où l’empereur avait résidé pendant son exil.



Petite video d'un passage a niveau avec la celebre sonnerie d'avertissement ( enfin pour ceux qui connaissent)


Fin d'apres midi avec un tour dans le parc Maruyama Koen juste a l'entree de Gion qui contient un cerisier special, le shidarezakura (cerisier version saule pleureur). Bon pour nous, la floraison était terminée donc c'était moins intéressant, mais le parc en lui meme est tres chouette et il y avait quelques animations.

Voila deux samurais qui ont l'air sympas mais je n'ai pas reussi à savoir qui ils étaient.
Un tireur de pousse-pousse attend des passagers

Bon, alors ça c'est l'entrée d'un magasin dans Gion avec notre ami Totoro qui nous accueille. A l'interieur, enormement de goodies sur les films de Miyazaki.
Pierrot n'a pas resisté très longtemps, moi un peu plus mais ca ne durera pas jusqu'a la fin de la semaine.

Au pied du Kiyomizu-dera, des festivaliers achevent de transporter un mikoshi (temple portatif richement decore) a travers la ville.


Coucher du soleil un peu nuageux
10-Arashiyama Voir toutes les photos
Commenter cet article